Derec, De la survie en milieu hostile

Jean-François Derec est plus connu pour ses talents d'humoriste que pour ses oeuvres littéraires: il est tour à tour acteur, intervenant radio et TV (notamment avec Laurent Ruquier). C'est donc avec une certaine curiosité que j'ai abordé son livre, en espérant retrouver l'humour décalé et sarcastique qui le caractérise. Il s'agit là d'un recueil de nouvelles, pas très romancées, de petites histoires de la vie quotidienne racontées à la première personne et qui pourraient bien avoir été vécues.

On est tout de suite dans l'ambiance: première nouvelle sur des problèmes de réglage de réveil. Cela est déjà arrivé à tout le monde de s'énerver sur des machines à la technologie douteuse... Les histoires racontent toutes des tracas, interrogations ou énervements de l'auteur , pas très graves mais suffisamment obsédants, le tout sur un mode pince sans rire. De l'achat d'un pantalon au rendez-vous galant, en passant par les soirées d'anniversaire, la loi de Murphy (si ça doit mal se passer, cela se passera le plus mal possible) n'est pas étrangère à tout ça. On rit beaucoup pendant la lecture: si ça ne vous rappelle pas vos propres problèmes, cela vous fait penser à votre petit(e) ami(e), votre voisin ou à un collègue particulièrement ridicule. Jean-François Derec a cette faculté de montrer du doigt l'élément loufoque qui vous avait échappé.

Le problème c'est que les compliments s'arrêtent là... L'écriture n'est pas des plus remarquables, elle oscille entre langage parlé et écrit, mélangeant trop maladroitement les deux. Derec se laisse aller à écrire de manière familière et l'instant d'après il adopte un langage soutenu. Ce qui pourrait être du style chez d'autres n'est que désagréable chez lui. Cela rend la lecture, que l'on envisageait sous le signe de la détente, un rien tendue. D'une part on attend les moments drôles, tout de même trop rares, d'autre part on redoute les passages bien vus mais tellement mal écrits qu'on s'ennuie d'avance.

De la survie en milieu hostile est un livre distrayant et facile à lire, souvent drôle, mais les textes de Derec sont certainement plus faits pour être lus qu'écrits. Dommage: ce qui passe très moyennement dans un livre aurait un succès fou en spectacle "one man show" dans lesquels l'auteur excelle...

Sab

www.editions-jclattes.fr/edlattes
Site perso de Derec